Choquééééé !

Je viens de recevoir les exemplaires d’auteur de Choquant !, le livre sur les vêtements que coécrit avec Eléonore Cagneau-Derache, illustré par Matthieu Méron. Et je suis choqué : il est trooooop beau !!!! (comme diraient mes enfants…) Non, sincèrement, c’est vraiment un magnifique livre.

Rendez-vous en librairie le 27 octobre, pour vous faire votre propre opinion !

Sur ADAGE

C’est la rentrée des classes !

J’aime beaucoup intervenir dans les classes, que ce soit à l’occasion de prix littéraires ou parce que des enseignants s’intéressent à l’un de mes livres.

Cette année, je suis inscrit sur ADAGE (Application Dédiée À la Généralisation de l’Éducation artistique et culturelle), l’application qui permet à des auteurs de proposer des interventions et à des enseignants de les inviter. Il suffit de taper “Philippe Nessmann” pour retrouver ma fiche.

L’avantage, c’est que la rémunération pour l’intervention est entièrement prise en charge par le Pass Culture, pour tous les élèves dès la 6e. L’établissement scolaire n’a que les frais de déplacement à payer (j’habite en région parisienne).

Alors, à bientôt ?

Pas bêtes, les plantes !

J’ai grandi parmi les plantes : mon père, horticulteur, tenait la jardinerie “Le Bon Jardinier” à Ingersheim, près de Colmar. Ma mère l’aidait à la vente et je les rejoignais souvent. L’une des odeurs les plus fortes qu’il me reste de mon enfance – ma petite madeleine de Proust – est celle chaude et humide des serres où poussaient les géraniums tout juste repiqués. Depuis quelques années, de nombreuses études scientifiques tendent à montrer que les plantes sont moins bêtes qu’on ne le pense : elles possèdent les mêmes sens que nous, communiquent, ont une forme de mémoire, sont capables de résoudre des problèmes… Plusieurs livres destinés aux adultes parlent de “l’intelligence” des plantes, mais il n’en existait pas encore pour la jeunesse. Avec le livre Pas bêtes les plantes !, j’aimerais rendre hommage à la fois aux plantes et à mes parents, qui m’ont fait les aimer. Merci Papa ! Merci Maman !

D’une scène à l’autre

Ecrire un texte n’est pas facile. La probabilité pour qu’il devienne un livre et se retrouve en librairie est mince. Et celle pour que ce livre ait une belle et longue vie l’est plus encore. Mais tout ceci n’est rien en comparaison des spectacles vivants et des films…

Il y a six ans de cela, Louise Morel, une jeune actrice et metteuse en scène de théâtre, a eu envie d’adapter Le Village aux mille roses, le conte que j’ai écrit après les attentats du 13 novembre 2015.

Après six années d’écriture, de mise en scène, d’invention de jeux d’ombre, de création de décors et de costumes, de répétitions et de recherche de financements, la pièce est maintenant prête à être jouée à Toulouse, au théâtre du Grand Rond-Point, du 15 au 22 novembre 2023.

Toutes les informations sont ici !

Je souhaite une longue vie à l’adaptation de Louise Morel et j’espère qu’elle tournera dans d’autres théâtres de France, pour permettre à un maximum d’enfants de la découvrir.

Sur la scène de la Comédie Française

Finale des Petits Champions de la lecture (photo Frédéric Berthet / Les Petits champions de la Lecture)

Mercredi 28 juin 2023, à 14 heures, la salle de la Comédie Française, à Paris, était comble : plus de sept cents enfants et adultes avaient pris place pour assister à la finale nationale des Petits Champions de la lecture.

Sur scène, il y avait vingt huit personnes : les quatorze enfants vainqueurs des finales régionales et les quatorze auteurs des romans choisis par les enfants.

Et puisque Julia, la vainqueur de la région Bourgogne-Franche-Comté avait choisi de lire un extrait de Te Souviens-tu, Marianne ?, j’étais donc sur scène.

Le journaliste Christophe Barbier, en tant que maître de cérémonie, a invité les enfants à venir au micro l’un après l’autre et leur a posé quelques questions. Puis l’enfant a eu trois minutes pour lire l’extrait choisi de la manière la plus vivante possible.

Christophe Barbier et Julia (photo Frédéric Berthet / Les Petits champions de la Lecture)

Julia, qui avait beaucoup répété, a été au top ! Elle a notamment lu le poème de Marianne Cohn, Je trahirai demain, et c’était très émouvant.

Julia sur scène (photo Frédéric Berthet / Les Petits champions de la Lecture)

Après le passage des enfants, auteurs et autrices ont répondu à quelques questions puis le jury, présidé par Suzie Morgenstern, s’est retiré pour délibérer. Et c’est Enzo, le candidat de la région Grand-Est, qui a gagné le concours. Bravo à lui, et bravo à Julia et aux douze autres candidats pour la qualité de leur prestation ! C’était un grand moment, dont je me souviendrai très longtemps.

Le final, avec les candidats, les auteurs et autrices et les membres du jury (photo Frédéric Berthet / Les Petits champions de la Lecture)

La cérémonie a été filmée dans son intégralité. Elle est visible ici :

Pour la lecture de Julia, il suffit de cliquer ici :

Et pour le moment où je parle du livre, c’est là :

Deux beaux cadeaux…

Pour tout vous dire, c’était hier, le 22 juin, mon anniversaire.

Et j’ai reçu en provenance de Blois, où se déroule chaque année le festival Les Rendez-Vous de l’Histoire, deux beaux cadeaux : d’abord, mon roman Champollion et les trésors d’Egypte vient de recevoir le Prix du Roman Historique Jeunesse 2023 dans la catégorie 5e/4e. Il succède ainsi au palmarès à Une Fille en or, qui avait obtenu le prix l’an dernier.

Ensuite, l’album Te souviens-tu Marianne ? est sélectionné pour le prix 2024 dans la catégorie CM2/6e. Jamais deux sans trois ?

A la Comédie Française !

Le 28 juin 2023, les quatorze champions régionaux des Petits Champions de la Lecture se retrouveront à la Comédie Française pour la grande finale.

Julia, la championne de la région Bourgogne-Franche-Comté, a choisi de lire un passage de Te souviens-tu, Marianne ?

J’en suis très fier : j’irai bien sûr la soutenir à la Comédie Française pour la finale. Et, en attendant le grand jour, je me rendrai le 20 juin dans son école, à Port-sur-Saône, pour la rencontrer, ainsi que son enseignante et ses camarades de classe.

A bientôt, Julia !

Trois belles sélections

Trois bonnes nouvelles pour trois de mes livres :

Phénoménal, la nature spectaculaire est sélectionné pour le prix Le Goût des sciences, organisé sous le patronage du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ce prix récompense chaque année deux ouvrages parlant de sciences, l’un destiné à un public adulte, l’autre à la jeunesse.

Champollion et les trésors d’Egypte fait partie des huit livres de la sélection CM1/CM2/6e du Grand Prix des Jeunes Lecteurs de la PEEP.

Enfin, Te souviens-tu Marianne ? fait partie des trente livres proposés aux Petits Champions de la Lecture. Cette fois-ci, il ne s’agit pas de décerner un prix à un livre, mais à un élève de 8 à 11 ans. Le concours consiste à lire de la manière la plus vivante possible un ouvrage pendant trois minutes. Après des finales départementales puis régionales, les quatorze champions régionaux se retrouveront le 28 juin à la Comédie française pour la grande finale.

Post-scriptum : et voilà deux autres bonnes nouvelles en provenance de l’étranger :

Era Uma Vez Uma Casa, la traduction en portugais de Il y avait une maison, vient de recevoir le “Sceau Sélection” de l’Observatório de Leitura premeia literatura infantil. Il récompense les livres parus en 2022 que toute bibliothèque se doit d’avoir.

Et Te souviens-tu Marianne ? fait partie des six livres français sélectionnés pour le Prix franco-allemand pour la littérature jeunesse.

Atelier d’écriture à Falaise

A partir de cette semaine, pendant huit vendredis, je me rendrai au collège des Douits, dans la ville normande de Falaise. J’organise un atelier d’écriture au long cours avec deux classes de 5e. Cet atelier, financé par la région, a pour thème le commerce des épices au Moyen Âge, thème que j’ai abordé dans deux romans Le Tour du monde de Magellan et Le Voyage de Marco Polo. La ville s’y prête bien puisque le château de Falaise a vu la naissance de Guillaume le Conquérant en 1027 et, en 1159, son arrière-petit-fils, Henri II, duc de Normandie et roi d’Angleterre, y a fêté Noël en compagnie d’Aliénor d’Aquitaine et de la cour. Autant dire que les épices ont dû couler à flot à cette occasion…

Les élèves présenteront leurs travaux à la médiathèque de Falaise le vendredi 2 juin. A suivre !