En hommage à Marianne Cohn

Le 31 mai 1944, Marianne Cohn, une résistante juive allemande de vingt et un ans, prend en charge une trentaine d’enfants juifs à Annecy. Sa mission : les conduire en Suisse, où ils seront en sécurité. Malheureusement, à quelques centaines de mètres de leur destination, des douaniers allemands arrêtent le groupe. Marianne Cohn et les enfants sont emmenés à la prison du Pax, à Annemasse. Les enfants survivront mais la résistante sera sauvagement assassinée le 8 juillet 1944.

J’ai découvert Marianne Cohn grâce à son bouleversant poème “Je trahirai demain”. Cela faisait plusieurs années que je souhaitais lui rendre hommage dans un livre. En janvier 2020, au salon du livre de Saint-Paul-Trois-Châteaux, j’ai rencontré Ilona Meyer et Caroline Drouault, des éditions des Eléphants. J’aime beaucoup leur travail et, en discutant, je leur ai proposé d’écrire un album sur la résistante. L’idée leur a plu.

Lors de mes recherches, j’ai découvert l’existence de Renée Bornstein, aujourd’hui âgée de quatre-vingt-huit ans, qui faisait partie du dernier groupe d’enfants convoyés par Marianne Cohn. Elle avait alors dix ans. J’ai eu la chance de discuter longuement avec Mme Bornstein de cette terrible journée et de la vie à la prison du Pax. Je suis très heureux d’avoir pu recueillir ce témoignage.

Le texte paraîtra à l’automne prochain sous le titre Te souviens-tu Marianne? (édition des Eléphants). Il est magnifiquement illustré par Christel Espié, dont je suis le travail depuis qu’elle a mis en image des histoires de Sherlock Holmes, pour les éditions Sarbacane.

Il est toujours difficile d’avoir un avis sur son propre travail, mais j’ai l’impression d’avoir écrit l’un de mes textes les plus forts. En tout cas, l’un des plus nécessaires.

En attendant sa sortie en librairie, je vous propose de découvrir, ou de redécouvrir, le poème de Marianne Cohn :

« Je trahirai demain »

Je trahirai demain pas aujourd’hui.
Aujourd’hui, arrachez-moi les ongles,
Je ne trahirai pas.

Vous ne savez pas le bout de mon courage.
Moi je sais.
Vous êtes cinq mains dures avec des bagues.
Vous avez aux pieds des chaussures
Avec des clous.

Je trahirai demain, pas aujourd’hui,
Demain.
Il me faut la nuit pour me résoudre,
Il ne faut pas moins d’une nuit
Pour renier, pour abjurer, pour trahir.

Pour renier mes amis,
Pour abjurer le pain et le vin,
Pour trahir la vie,
Pour mourir.

Je trahirai demain, pas aujourd’hui.
La lime est sous le carreau,
La lime n’est pas pour le barreau,
La lime n’est pas pour le bourreau,
La lime est pour mon poignet.

Aujourd’hui je n’ai rien à dire,
Je trahirai demain.

Betty est une championne !

Betty Robinson, l’héroïne d’Une fille en or, est une vraie gagnante ! Près d’un siècle après être devenue la première championne olympique du 100 m, aux Jeux d’Amsterdam, elle vient de remporter deux nouvelles courses.

Une fille en or vient en effet de remporter le Prix du Roman Historique Jeunesse 2022, catégorie 5e/4e. Ce prix, qui me sera remis lors des Rendez-Vous de l’Histoire, en octobre prochain à Blois, est l’un des plus prestigieux récompensant un roman historique.

En parallèle, le roman vient de remporter le Prix Livrovore, organisé par la médiathèque de Brindas, en région lyonnaise.

Merci à tous les collégiens qui ont choisi Betty !

Bon anniversaire Champollion !

Champollion et les trésors d'Égypte de Philippe Nessmann - Editions  Flammarion Jeunesse

Il y a deux cents ans, après de longues années de recherches, Jean-François Champollion parvenait à déchiffrer les hiéroglyphes.

En cette année du bicentenaire, une exposition a lieu à la Bibliothèque nationale de France, une autre au Louvre de Lens et une dernière au musée Champollion de Figeac, ville de naissance du père de l’égyptologie.

Pour l’occasion, j’ai écrit un roman racontant l’unique voyage du savant en Egypte, six ans après sa découverte.

Pour découvrir la première critique écrite sur le livre, c’est ici (merci “A fond la science”) !

Et pour lire la fiche du livre, c’est !

A voté !

On ne vote pas seulement pour élire un président ou un député, mais aussi pour faire connaître son livre préféré lors d’un prix littéraire.

Le 23 avril 2022, à la Halle de Villefranche-de-Rouergue, les collégiens participant au prix Livre Franche avaient à choisir parmi les quatre titres de la sélection.

Et c’est avec une joie non dissimulée (yiiihaaa, hip hip hip, yeeeh !!!), qu’Une fille en or a remporté les deux prix mis en jeu dans la catégorie “collège” : le prix du jury et le prix spécial.

J’en suis très fier, car ce prix littéraire est magnifiquement organisé par l’association Livre Franche. J’ai rarement vu une association, par son action et celle des professeurs participants, faire autant aimer les livres aux adolescents.

Merci pour votre accueil, merci aux collégiens pour leur vote et longue vie au prix Livre Franche !

PS : et bon courage à Zélie, qui a choisi Une fille en or comme sujet pour l’oral du brevet des collèges.

Cinq titres en avril et mai

En avril et mai 2022, je ferai paraître cinq titres : une nouveauté et quatre rééditions.

Champollion et les trésors d’Egypte sera en librairie le 11 mai. A l’origine, il s’agit d’une commande des éditions Flammarion Jeunesse pour célébrer le bicentenaire de la lettre à M. Dacier, dans laquelle Champollion explique comment déchiffrer les hiéroglyphes. Je me suis pris au jeu et, grâce notamment à ce que j’avais appris lors de la Masterclass de John Truby, j’ai l’impression d’avoir écrit un roman à la fois distrayant et instructif. “Instruire en distrayant”, disait Jules Verne…

Ce même 11 mai, ressortiront en format poche deux romans de la collection Découvreurs du Monde : Les Exploits de l’Aéropostale, épuisé depuis plusieurs années, et Le Voyage de Marco Polo.

Par ailleurs, les éditions Palette… vont rééditer deux de mes livres, sous des formes différentes de celles originales.

En 2016, Quand j’étais petit s’adressait aux adultes : il proposait une centaine de petits souvenirs que partagent les plus de quarante ans, depuis la colle Cléopâtre jusqu’aux mange-disques, en passant par l’ouverture manuelle des vitres dans les voitures d’antan… La nouvelle édition, en librairie le 12 avril, reprend le même principe, mais s’adresse cette fois-ci aux enfants, grâce à des photos et à des explications. Un livre à partager entre parents et enfants, grands-parents et petits-enfants.

Enfin, le dernier titre s’intitulera L’Art en 36 chiffres fous et paraîtra le 10 mai. C’est une adaptation de L’Art de zéro à l’infini, mais là encore avec des photos et pour un public plus jeune.

Bonne lecture !

Bonne année 2022 !

Comme on ne sait plus trop quoi se souhaiter par les temps qui courent, je vous souhaite une belle et égyptienne année 2022 !

Egyptienne, car l’automne 2022 sera marqué par un double anniversaire.

D’abord, en septembre, nous fêterons le bicentenaire de la découverte par Jean-François Champollion de la méthode de déchiffrement des hiéroglyphes. A cette occasion, je ferai paraître aux éditions Flammarion un roman jeunesse racontant le voyage en Egypte du célèbre savant. La parution aura lieu au mois de mai.

Ensuite, en novembre, ce sera le centenaire de la découverte de la tombe de Toutankhamon par Howard Carter. Mon roman Dans les pas de Toutankhamon, actuellement épuisé, sera alors réimprimé.

Je vous souhaite donc une année 2022 sous le signe de l’Egypte, avec du soleil, du dépaysement et de belles découvertes. On en a besoin.

A la recherche de la Fée de Verdun

Il y a quelques mois, à l’occasion de la parution d’Une fille en or, j’ai créé une page internet pour y mettre les photos et les vidéos utilisées pour l’écriture du livre, mais qui n’y sont pas pour des raisons pratiques.

Nelly Martyl — Wikipédia

En 2014 et 2015, avant d’écrire La Fée de Verdun, j’avais mené une longue enquête et rassemblé un grand nombre de documents. Seul un petit nombre a été reproduit dans l’ouvrage. Je viens donc de créer une page pour les présenter et expliquer plus en détail mon enquête.

C’est ici !

On the road again !

Après une année et demie marquée par le Covid, nous connaissons actuellement un semblant de retour à la normale. Les salons du livre et les festivals, qui pour la plupart ont été annulés, reprennent et c’est un grand plaisir pour les auteurs de pouvoir enfin retourner dans les classes et rencontrer les lecteurs.

Après le Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges le 1er octobre dernier, je serai le vendredi 22 octobre au collège Notre-Dame à Saint-Germain-en-Laye pour présenter la Fée de Verdun, le 14 décembre au collège des Douits à Falaise, le 12 février 2022 au salon de Domont, le 12 mars au salon de Savigny-sur-Orge, le 24 mars au collège Monticelli de Marseille pour présenter Une fille en or et le 21 avril au salon de Villefranche-de-Rouergue.

Au plaisir de, peut-être, vous croiser à l’un ou l’autre de ces événements !

Voyage intérieur

Fin mars 2020, au tout début du premier confinement, j’ai reçu un mail des éditions Milan. Une éditrice me proposait d’écrire un livre sur les phénomènes naturels extraordinaires : aurores boréales, tornades, montagnes arc-en-ciel de Chine, lacs roses, soleils triples, grotte aux cristaux géants…

Alors que, comme tout le monde, je n’avais pas le droit de m’éloigner à plus d’un kilomètre de mon appartement, la rédaction de ce livre documentaire a été pour moi une bouffée d’oxygène. Grâce à internet et à l’écriture, j’ai voyagé aux quatre coins du monde à la recherche des merveilles de la nature, sans masque ni contrainte.

L’ouvrage, magnifiquement illustré par Alex Asfour, paraîtra le 27 octobre 2021.

J’espère que le lecteur ressentira le même émerveillement en lisant le livre, que celui que j’ai ressenti en l’écrivant. Par les temps qui courent, on en a bien besoin !