Te souviens-tu, Marianne ?

Le 31 mai 1944, Marianne Cohn, une résistante juive allemande de vingt et un ans, prend en charge une trentaine d’enfants juifs à Annecy. Sa mission : les conduire en Suisse, où ils seront en sécurité. Malheureusement, à quelques centaines de mètres de leur destination, des douaniers allemands arrêtent le groupe. Marianne Cohn et les enfants sont emmenés à la prison du Pax, à Annemasse.

J’ai découvert Marianne Cohn grâce à son bouleversant poème “Je trahirai demain”. Cela faisait plusieurs années que je souhaitais lui rendre hommage dans un livre. En janvier 2020, au salon du livre de Saint-Paul-Trois-Châteaux, j’ai rencontré Ilona Meyer et Caroline Drouault, des éditions des Eléphants. J’aime beaucoup leur travail et, en discutant, je leur ai proposé d’écrire un album sur la résistante. L’idée leur a plu.

Lors de mes recherches, j’ai découvert l’existence de Renée Bornstein, née Koenig. Quand elle avait dix ans, elle a fait partie du dernier groupe d’enfants convoyés par Marianne Cohn. J’ai eu la chance de discuter longuement avec Mme Bornstein de cette terrible journée et de la vie à la prison du Pax. Elle en parle par ailleurs dans une vidéo réalisée par les services de l’ambassade de France à Londres, à voir ici.

Je suis très heureux d’avoir pu recueillir son témoignage.

Le texte est magnifiquement illustré par Christel Espié.

Résumé : “Te souviens-tu, Marianne, de cette jolie petite fille aux yeux bleus ? Elle avait dix ans, une valisette à la main et le regard noyé de peur. Elle s’appelait Renée Koenig. Elle faisait partie d’un groupe d’une trentaine d’enfants juifs. Beaucoup de frères et de sœurs, aucun parent. Juste une accompagnatrice. Toi. C’était le 31 mai 1944.”

D’après l’histoire vraie de la résistante Marianne Cohn.

Illustrations : Christel Espié.

Parution : septembre 2023 aux éditions des Eléphants.