Les Jeux d’Amsterdam (chap. 12)

A Amsterdam, les femmes ont pour la première fois le droit de participer aux épreuves d’athlétisme et de gymnastique. L’ouverture aux femmes s’est faite progressivement avec le tennis, la voile, le croquet, les sport hippiques et le golf en 1900, le tir à l’arc en 1904, la natation en 1912 et l’escrime en 1920.

L’affiche des IXe olympiades.
Le stade olympique pendant la cérémonie d’ouverture. Pour la première fois dans l’histoire olympique, une flamme brûle pendant toute la durée des Jeux. La vasque se trouve au sommet de la tour, à gauche de l’image.
Le parade des Nations lors de la cérémonie d’ouverture.
La cérémonie d’ouverture des jeux, en images animées.
Des coureurs creusent avec leur truelle les trous pour caler leurs pieds au moment du départ. Inventés en 1929, les starting-blocks ne seront autorisés aux Jeux qu’en 1948 à Londres.
Les Finlandais Ritola et Nurmi, devant leur rival Suédois Wide, lors du 10 000 mètres. En gagnant cette course, Nurmi remporte son neuvième et dernier titre olympique.
La finale du 100 mètres. Betty se trouve à gauche, au milieu du groupe de trois coureuses.
Avec le dossard 879, Betty franchit victorieusement la ligne d’arrivée du 100 mètres et gagne… “sur le fil”. Cette victoire est historique : elle devient la première championne olympique d’athlétisme.
Betty, radieuse, juste après sa victoire.
Dernière relayeuse du 4×100 mètres américain, Betty finit deuxième, derrière les intouchables Canadiennes. Elle revient donc d’Amsterdam avec une médaille d’or et une d’argent.

Pour la suite, c’est ici !

Et pour revenir au sommaire, c’est !